mercredi 14 mars 2018

J'suis pas normale il parait... :-o !


On est mercredi, je suis sensée publier quelque chose. C'est une règle que je me suis choisie et que j'ai déjà commencé à ne pas suivre ^^, mais c'est bien pour ça que sont faites les règles n'est-ce pas ? Pour avoir des exceptions :p.

Enfin bref... donc je suis sensée publier un truc. J'ai une histoire qui est prête mais mon dessinateur favori traine des pieds pour l'illustrer... Pfff... Et le pire c'est que si je demande à mon autre dessinateur favori, ça risque de le faire râler... Enfin bref, ce ne sera pas pour aujourd'hui.

Donc je me suis dit que j'allais parler de normalité. Récemment, on m'a demandé d'être "normale" sur un forum tout rose girly trop cool... O_o... Perso je me trouvais parfaitement normale. Je suis d'accord, je le dis, je ne suis pas d'accord, je le dis aussi... Je suis souvent légèrement ironique voire un poil sarcastique de temps à autre, mais, ma brave dame, c'est ça ma normalité  :p

Et c'est là que ça m'a frappé ! Ce que cette personne me demandait, ce n'était pas d'être "normale", c'était de me fondre dans le moule général. Surtout ne pas faire de vagues. Même pas de vaguelettes.

Parce que la mode, c'est aux vilaines filles qui font les insolentes avec des provocations à deux balles et qui ricanent quand on leur promet une fessée. Ou de se prendre méga au sérieux mode compétition avec des comptes-rendus dignes d'un rapport de police sur ses fessées (1250 claques à la main, 184 à la ceinture, 153 au martinet etc...), quand je pense que je n'arrive même pas à me souvenir de combien de fois exactement je suis passée sur ses genoux et que même compter jusqu'à 20 est un exploit pour moi tellement je me laisse porter par le moment, que je me demande comment certaines font...

Je suis pour la co-existence pacifique et la non-formatisation du fantasme. Je suis pour être moi avec toute MA normalité et pas celle des autres.

Comme quoi, j'avais bien fait de ne pas mettre le lien de cet endroit ici, puisque je n'ai pas le droit d'y être moi-même, je n'y interviendrai plus... à part en chanson.

C'est normal et cordial une chanson, non ?



;)








20 commentaires:

  1. :-)

    hihi.

    (je fais la fille, je souris... je la fais normalement tu crois ? :-/)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu penses aussi à acquiescer en silence, je pense que ça pourra convenir ;)

      Supprimer
  2. Pensée unique. Comportement unique. Rêves uniques. C'est l'idéologie du moment. Tout doit être "moulé". Cela étant, je pense à un prof à moi qui nous disait, dans les années 60: "C'est pas normal d'être normal. C'est ces gens-là qu'il faudrait soigner"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelle tristesse toute cette uniformité... J'aime penser que dans notre petit monde fantasmagorique je ne suis pas simplement une paire de fesses potentiellement à fesser et interchangeable. Quelle prétentieuse, hein ? ;)

      Supprimer
  3. Surtout que c'est bien, d'aller au bout de ce qu'on pense, et le dire. Ce n'est pas donné à tout le monde.

    RépondreSupprimer
  4. @francois-fabien
    Je ne sais pas s'il faudrait soigner qui que ce soit mais c’est certain qu’il y a quelque chose d’assez aliénant dans le concept de normalité et puis difficile d'en parler sans évoquer la notion de conformité. La normalité reste tout de même un principe d’exclusion et cette idée indique qu'on devrait s'en méfier.

    @Sia
    Le concept de normalité tel qu'on devrait l'entendre, tu l'as très justement décrit en 5 mots "Je suis pour être moi". (M'aurait fallu 3 pages word O_o)

    @Héléa
    Je trouve que ça fait tellement partie des forces de Sia. :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Sorcière
      Exactement. Je l'admire pour ça. je n 'oserais pas m'exprimer (même le quart du dixième) comme elle le fait. Chapeau bas.

      Supprimer
    2. @Héléa : Déjà ado, je me rappelle avoir dit à un mec de ma classe faisant 2 têtes de plus et le triple de gabarit que c'était un connard. On ne se refait pas ^^

      Supprimer
  5. Une âme errante..4 avril 2018 à 13:54

    En fait, il y a une réelle différence entre avoir un caractère fort, être cash, dire ce qu'on n'aime ou pas, quitte à ne pas rentrer dans le moule... et se comporter en véritable langue de vipère (pour ne pas dire autre chose), à remonter les uns contre les autres. A bon entendeur...

    RépondreSupprimer
  6. Je suis parfaitement d'accord avec ça.
    D'ailleurs pour moi la grande différence, c'est que dans le premier cas, on signe et on assume ce que l'on dit, alors que dans le second, on passe par MP ou on prend un pseudo alternatif ;)
    Donc, je persiste et je signe (moi ;)).

    RépondreSupprimer
  7. Une âme errante..et toujours anonyme :D4 avril 2018 à 15:40

    On récolte ce que l'on sème... ça ne sert plus à rien d'aller pleurnicher sur son petit blog ensuite... "ooooh le monde il est pas beau, tout le monde il est pareil... mais pas moi ! Je suis une incompriiiiise" L'autocritique, c'est pas mal de temps à autres, vous savez ?

    (Et ouais... c'est moins drôle quand ce sont les autres qui viennent foutre la m... chez vous, pas vrai ? Disons que cela doit vous changer !)

    RépondreSupprimer
  8. Ah je pense qu'il va falloir relire, ou travailler la compréhension de texte. Je crois que vous êtes le seul à trouver que je pleurniche... Mais peu importe ;) (D'ailleurs, n'est-ce pas un peu ça qui au fond vous perturbe ?)
    Foutre la merde ? Avec 2 coms ? Euh... dites... vous ne seriez pas un poil prétentieux ?
    Cela dit (spécial dédicace ^^), ça fait un moment que je n'interviens plus là-bas, et je vois avec plaisir que l'ambiance y est bien meilleure ^^ (oui, oui, l'ironie, c'est mal, je sais ;))

    RépondreSupprimer
  9. Je vais quand même préciser à notre "âme errante" (mouarf !) que si je laisse ses coms sans les modérer, ce n'est pas parce que je ne sais pas le faire... c'est juste que certaine (moi en l'occurrence) assume bien mieux leur position que d'autres ;)
    On se demande bien laquelle des 2 est la vipère cachée, tapie dans les fougères ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une âme errante..5 avril 2018 à 10:32

      Pas parce que vous "assumez" (c'est tellement ridicule comme argument, vous "assumez" derrière un pseudo bidon
      .. pseudo qu'il vous est d'ailleurs arrivé de troquer pour d'autres...laissez moi rire...) mais parce que cela vous fait trop plaisir de cracher sur les gens :D vous n'alliez quand même pas louper une si belle occasion de le faire... cela aurait été tellement difficile pour vous de feindre l'indifférence ! C'est drôle, je m'attendais exactement à cette réaction de votre part... renchérir de façon bête et méchante, vous ne savez faire que ça...en prétendant savoir manier l'ironie en plus ! Vous maniez très bien la moquerie de bas étage, très chère... l'ironie, c'est une autre histoire :)
      Et oui, en effet, j'avais clairement du temps à perdre hier pour atterir ici, mais ce n'est pas le cas aujourd'hui...bonne journée !

      Supprimer
    2. Oooh... mon premier troll... j'suis toute émue ^^

      Et "oh... comme je me demande qui ça peut bien être ??? "

      ;)

      Supprimer
  10. Non mais qui est-ce qui cherche des noises à la fée ?

    J'admire votre aplomb Sia, bises

    RépondreSupprimer
  11. Quelqu'un de trèèès courageux et un peu en manque d'activité cet aprèm je suppose lol.
    Bisous ;)

    RépondreSupprimer
  12. @Sia
    Je peux te dire qui c'est rien qu'à l'écriture si tu veux, à moins, et je le comprends, que tu souhaites entretenir le mystère...

    @l'âme errante numéro 3

    J'ai rencontré peut-être, allez, une cinquantaine de personnes sur les forums et autres lieux de cet univers en une décennie... des personnes biens, des personnes intéressantes, d'autres moins, des personnes torturées, des personnes qui se cherchaient, des personnes qui s'étaient trouvées, quelques phénomènes, des personnes avec qui j'ai eu envie de faire un bout de chemin, d'autres pas, des personnes qui m'ont fait un bien fou, d'autres qui cherchaient juste à se faire du bien et quelques-unes qui ne savaient pas ce que "faire du bien" signifiait... mais une chose est certaine, j'ai rarement rencontré quelqu'un qui avait l'éthique de Sia.

    Tu ne sais pas de quoi tu parles... parce qu'il y a éventuellement trop de merde dans ta tête. On récolte ce que l'on sème peut-être, oui... ça n’empêche pas d'essayer de faire mieux, de semer mieux et, au passage, de ne pas être ce qu'on semble vivement critiquer.


    RépondreSupprimer
  13. Sorcière, Sia, ça y est ! J'ai trouvé la fougère. Trop contente moi. Quoi, je suis hors sujet ? mais moi je suis une gentille d'abord !

    RépondreSupprimer